PROJET PARAINAGE ENFANTS BORORO

Pour commencer à créer votre page, cliq

Projet de Parrainage Scolaire des Enfants Mbororo (PASEB)

1. Contexte, problématique et justification

1.1. Contexte

Les Mbororo sont un peuple minoritaire nomades qui sur des décennies ont suivi un mouvement migratoire entre le sud du Niger, le nord du Nigeria, le sud-ouest du Tchad, le Soudan, les régions occidentales de la République Centrafricaine, les régions du Bas et Haut Uélé au Congo-Kinshasa, le Nord-Ouest et le Nord du Cameroun.

Les Mbororo vivent généralement en marge de la société, dans des conditions de vie extrêmement difficiles qui ne favorisent pas leur contribution à la vie socioéducative. Ils sont estimés à 1,8 millions âmes (Tchoumba, 2008) frappés par un illettrisme total. Ils ont pour principale activité l’élevage bovin et sont en permanence en transhumance à la recherche du du pâturage pour leur bétail.

Les Mbororo ont des activités physiques très intenses, le plus souvent matérialisées par de longues marches à pied. Dans ces conditions de vie difficile, le non respect des règles d’hygiène met en péril la santé maternelle et infantile et la sous scolarisation totale des enfants.

Problématique

Depuis plusieurs années, les Mbororos n’ont pas accès à l’éducation et sont illettrés. Les enfants Mbororos et surtout les garçons deviennent bergers dès l’âge de cinq (05).  Pour les filles et les femmes, elles passent la plus grande partie de leur  temps à vendre du lait le long des routes et dans certains marchés locaux. A cause de leur illettrisme généralisé, les Mbororos sont marginalisés dans leur société. Ils sont souvent victime des kidnappings d’enfants avec exigence de fortes rançons allant de 2 bœufs à un troupeau. Au départ du phénomène, les parents des personnes kidnappées acceptaient de payer la rançon pour sauver la vie de leurs enfants, mais face à la multiplication des sollicitations, certains ont préféré migrer à travers les frontières et à se sédentariser.

Malheureusement, aucune action gouvernementale identifiable n’a été menée à cet égard pour améliorer leur condition de vie. Les Mbororo sont donc victimes de plusieurs maux que sont :

ü  Le non accès à certaines ressources (terre, eau, pâturage) ;

ü  L’absence des pièces administratives (acte de naissance, carte nationale d’identité) ;

ü  Le non accès aux soins de santé primaire et maternelle ;

ü  L’absence d’éducation scolaire.

Justification

Depuis 1992, les Mbororo du Nord-Ouest du Cameroun tentent de se regrouper au sein de l’Association pour le développement social et culturel des Mbororo en abrégés (MBOSCUDA). Ce regroupement a porté quelques fruits, surtout en matière d’éducation. Selon les données annoncées lors du quinzième anniversaire de Mboscuda du 26 janvier 2008 à Bamenda, il ressort que :

  • Un nombre important d’enfants sont enrôlés dans des cursus éducationnels formels et informels,
  • plus de 700 femmes se sont essayés à l’éducation fonctionnelle afin de sortir de l’analphabétisme,
  • De 2% il y a plus une dizaine d’années, la scolarisation de la jeune fille Mbororo se situe au-dessus de 30% aujourd’hui ;
  • 60 groupes de femmes ont été formés en leadership ;
  • 31 groupes de femmes ont été formés en notion de genre ;
  • 34 groupes de femmes ont été formés en techniques managériales ;
  • Plus de 10 salles de classes entièrement équipées ont été construites dans 17 écoles primaires ;
  • Il y a eu l’assistance financière pour la réalisation des microprojets générateurs de revenus qui fait d’elles aujourd’hui des femmes économiquement indépendantes.

Cette approche du Mboscuda est louable mais jusqu’ici unique dans son genre, et mérite d’être amélioré et dupliqué aux autres peuples Mbororo à travers un programme bien peaufiné.

Dans cette même lancée, en 2010,  avec l’appui de l’Ambassade de la Suisse au Cameroun, COPRESSA a initié un projet de recherche et d’appui en faveur des peuples Mbororo « PRABO » dans la Région de Nord Cameroun. Grâce à ce projet et à l’appui de l’Ambassade de la Suisse au Cameroun ce projet, 34 enfants Mbororo ont été inscrits dans les écoles primaires, 37 actes de naissance ont été établis pour les enfants en âges scolaires, 01 association Mbororo a été  légalisée, 01 centre d’alphabétisation créé avec 07 apprenants/hommes et 01 caisse d’épargne a été mise en place pour les femmes Mbororo.

Le projet PRABO a été très bien accueilli par les bénéficiaires (parents et enfants Mbororo) et l’implication des parents Mbororo dans les comités de suivi scolaires constitue un atout favorable pour la continuité du projet et la consolidation des acquis.

Sans avoir la prétention de résoudre tous les problèmes des minorités Mbororo du Nord Cameroun, COPRESSA estime qu’il est possible de soutenir les résultats et de mieux concrétiser les actions par la mise sur pied d’un projet axé sur la scolarisation des enfants et l’alphabétisation fonctionnelle des parents dans un processus de parrainage.

2. Objectif principal du projet

Impulser l’éducation des enfants Mbororo dans l’Arrondissement de LAGDO avec un défi d’atteindre un taux de scolarisation de 50 % des enfants recensés en trois ans.

3. Axes d’intervention

 

Pour tous les peuples du monde, l’éducation fait partie des priorités de progrès et de développement durable. Pour la minorité ethnique Mbororo du Nord Cameroun, l’illettrisme est un véritable fléau auquel il faut s’attaque sous divers angles.

ü  La scolarisation des enfants Mbororo;

ü  L’alphabétisation des parents avec un accent spécifique sur les femmes ;

ü  L’Accès aux ressources essentielles par les Mbororo.

4. Mise en œuvre du projet

Les pistes ou axes de travail ci-dessus traduits en activités se présentent comme suit :

Axe 1 : Appui à la scolarisation des enfants des Mbororo sédentaires ou nomades

Objectifs

Offrir au peuple Mbororo du Nord Cameroun l’opportunité d’éduquer leurs progénitures

Activités

  1. Recensement des familles Mbororo sédentaires;
  2. Identification des campements des nomades ;
  3. Sensibilisation des parents sur la nécessité et l’obligation de scolariser leurs enfants ;
  4. Sensibilisation des enseignants des écoles susceptibles d’abriter les enfants Mbororo ;
  5. Inscription des enfants dans les écoles publiques ou privées ;
  6. Appui à l’élaboration des actes de naissance pour les nouveaux nés et les enfants en âge scolaire ;
  7. Appui à la mise en place des comités de suivi scolaires ;
  8. Création d’un internat/Centre d’accueil pour héberger les enfants des nomades en période scolaire ;
  9. Formation du personnel du centre d’accueil sur leurs rôles respectifs ;
  10. Forage d’un point d’eau au Centre d’accueil ;
  11. Equipement du centre d’accueil en énergie solaire ;
  12. Suivi mensuel du Centre d’Accueil ;
  13. Evaluations semestrielles

 

Axe 2 : Empowerment des femmes Mbororo sédentaires ou nomades 

Objectifs

 

Faciliter l’intégration effective de la femme Mbororo dans l’Arrondissement de Lagdo par le renforcement de ses capacités éducationnel, économique et social. 

Activités 

  1. Ateliers d’information dans les villages abritant les Mbororo ;
  2. Identification des femmes Mbororo à travers leurs époux;
  3. Rencontres d’échanges avec les femmes Mbororo ;
  4. Recensement des femmes intéressées par le projet ;
  5. Analyse conjointe des activités génératrices de revenus (AGR) des femmes Mbororo ;
  6. Conception des outils d’alphabétisation liés aux types d’AGR des femmes ;
  7. Recrutement des alphabétiseurs locaux ;
  8. Organisation des cours d’alphabétisation fonctionnelle pour les hommes et les femmes ;
  9. Appui sanitaire aux femmes Mbororo enceintes ;
  10. Formation d’un comité de suivi

 

Axe 3 : Accès aux ressources essentielles

Objectifs

 

Favoriser l’accès aux ressources fondamentales pour les Mbororo et renforcer leurs capacités en matière de droits et devoirs du citoyen.

Activités 

  1. Réalisation des points d’eau potable dans les quartiers Mbororo ;
  2. Production et vulgarisation d’un livret imagé sur les droits et devoirs  du citoyen ;
  3. du livret ;
  4. Formation sur les droits et devoirs du citoyen ;
  5. Appui au plaidoyer pour l’accès à la terre et aux pâturages ;
  6. Appui à l’établissement des cartes d’identité et ou des actes de naissance pour les adultes ;
  7. Suivis et évaluations.

 

 

 

5. Plan opérationnel général

 

6. Public cible

Les bénéficiaires de ce projet sont les minorités Mbororo résidents dans la partie septentrionale du Cameroun. Un accent particulier sera mis au renforcement des capacités des femmes et enfants  Mbororo sédentarisés afin de faciliter leur intégration sociale et économique.

7. Equipe du projet

L’équipe du projet est composé de :

ü  01 Chargé de projet

ü  01 animateur

ü  01 comptable

ü  02 animateurs relais communautaires

ü  02 gardiens Mbororo pour l’internat

ü  02 cuisinières Mbororo pour l’internat

8. Situation géographique

Les villages et campements Mbororo de la Communes de Lagdo.

9. Expériences de l’organisation (COPRESSA) dans le sujet

  • Formations en genre et décentralisation pour les autorités municipales ;
  • Formations des femmes musulmanes sur la trilogie rêve, genre et développement ;
  • Formations des parents des écoles communautaires sur l’intérêt de l’école pour la jeune fille ;
  • Appuis à la création des écoles communautaires pour les minorités scolaires dans les zones plaines de l’Extrême Nord du Cameroun ;
  • Suivis du fonctionnement des écoles communautaires et primes aux meilleurs élèves ;
  • Lobbying et appui financiers à l’établissement des actes de naissance pour les enfants des écoles communautaires rendus en classe d’examens ;
  • Co-pilotage du processus de mise en place d’un projet Genre et gestion des ressources naturelles, tenant compte des minorités foncières et des femmes ;
  • Alphabétisation fonctionnelle des femmes actives dans les activités génératrices de revenus.

10. Résultats attendus

Pour les 12 mois du programme pilote, les résultats escomptés sont les suivants :

  • Au moins 50% des enfants Mbororo des zones ciblées seront inscrits à l’école ;
  • Un internat de 50 places est construit et équipé pour les enfants Mbororo ;
  • Les enfants des parents nomades ont accès à la scolarisation grâce à la proximité de l’internat ;
  • Les femmes prennent effectivement part au projet ;
  • Quelques puits/ forage sont réalisés dans les quartiers Mbororo
  • La formation sur les droits et devoirs du citoyen éveille les consciences et change les comportements des Mbororo;
  • Les Mbororo ont progressivement accès à la terre et aux pâturages grâce aux actions de plaidoyer

11. Partenariat

Les partenariats dans ce projet sont :

Les bénéficiaires, l’Ambassade de la Suisse au Cameroun, la Région du Nord et de l’Adamaoua, les Collectivités territoriales décentralisées et les Services Déconcentrés de l’Etat.

12. Durabilité

Il s’agit d’un programme  pour une communauté homogène qui partage les mêmes valeurs et croyances religieuses  et qui souffre plus ou moins des mêmes maux. Les actions initiées dans le cadre de ce programme sont participatives et donc facilement reproductibles par les bénéficiaires directs ; d’où la nécessité d’impliquer certains Mbororo au niveau du renforcement des capacités à travers la formation des formateurs.

Le partenariat avec les collectivités territoriales décentralisées permettra un fort encrage institutionnel.

13. Evaluation

Le programme est évalué deux fois ; à mi parcours et à la fin du 12 mois.

Les leçons tirées permettront de corriger les erreurs et de concevoir un programme de plus grande envergure.

14. Tableau des quantités

Le tableau ci-dessous informe sur le nombre de jours à consacrer par axe d’activités.

 

15. Budget Prévisionnel

Les coûts des activités par axe, ainsi que certaines dépenses connexes inscrits sur le tableau ci-après ont permis d’élaborer un budget prévisionnel du projet.

16. Indicateurs, hypothèses et impacts

17. Cadre logique

Objectifs

Indicateurs/ OV

Hypothèses

Impacts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

uez ici et entrez votre texte

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site